PAPDA

Plateforme Haïtienne de Plaidoyer pour un Développement Alternatif

   


Home - Solidarité internationale - PAPDA & APC

Lettre aux Chefs d’Etat africains et à L’Union Africaine

Posté le 25 mai 2009 par PAPDA

Chère Madame et chers Messieurs

Nous, réseaux, organisations, mouvements sociaux, ONG, associations de défense des droits de l’homme, syndicats, confessions religieuses, professionnels des médias, organisations de femmes, d’étudiants, de jeunes, de professeurs, d’agriculteurs, de paysans ou citoyens indépendants, qui luttons pour l’émancipation sociale des peuples, qui luttons contre le fléau de la dette externe illégitime ,contre les accords dits "de partenariat économique" et contre toutes les politiques et pratiques nocives et perverses des institutions financières et économiques internationales (FMI, Banque Mondiale ,OMC, etc. ), nous nous adressons à vous, convaincus que la crise capitaliste actuelle offre l’opportunité aux peuples africains de recouvrer leur souveraineté sur les choix politiques, économiques et sociaux et sur le contrôle de leurs ressources naturelles.


Le système financier mondial se délite à très grande vitesse et vient aggraver une multitude de crises, plus graves les unes que les autres : alimentaires, climatiques et énergétiques.

La réaction rapide des gouvernements des pays les plus riches pour sauver les banques et institutions financières contraste douloureusement avec leur absence de réaction efficace face à la crise permanente que représentent la pauvreté et la précarisation qui affectent la plus grande partie de la population mondiale depuis longtemps. Cela est inaceptable et les peuples africains le perçoivent comme un mépris de plus. En quelques semaines, ces dirigeants ont consacré plus de mille cinq cents milliards de dollars en fonds publics pour sauver des banques et institutions privées. Douze ans d’initiatives de “soulagement de la dette” n’ont généré qu’un peu plus de 100 milliards de dollars en annulation de dette, en provoquant de graves dégâts pour les populations concernées puisque les “bénéficiaires” ont dû mettre en place des politiques néo-libérales qui ont saigné à blanc les populations africaines.

Ces crises profondes nous ouvrent un terrain inexploré et la chute s’annonce sévère. Les populations s’enfoncent dans un sentiment profond d’insécurité et de pauvreté et beaucoup des personnes les plus vulnérables vont voir leur détresse s’aggraver.

De puissants mouvements d’opposition au néolibéralisme ont émergé ces dernières décennies. Ces mouvements vont s’amplifier au fur et à mesure que les analyses critiques de cette crise seront portées à la connaissance des peuples ; déjà ceux-ci expriment leur colère face à l’utilisation de fonds publics pour régler des factures dont ils ne sont pas responsables, alors qu’ils doivent déjà faire face à la crise écologique et à une inflation insupportable, particulièrement des produits alimentaires et énergétiques. Les protestations iront croissantes à mesure que la récession frappera concrètement les populations et que les économies entreront en dépression. Pendant ce temps, en Afrique, la pauvreté s’approfondit, la misère se structuralise et l’endettement reprend son cercle vicieux.

  Chère Madame et chers Messieurs,

Cette crise doit vous ouvrir les yeux sur ce que doit être le comportement d’un Etat responsable : il peut et doit intervenir pour éviter le naufrage social auquel nous assistons et auquel nous participons tant que nous ne refusons pas les injonctions du FMI et de la Banque mondiale qui n’ont produit pour notre continent que misère et désolation. Est-il nécessaire de vous rappeler que tous les indicateurs sociaux en Afrique sont les plus mauvais du monde ? Faut-il aussi vous rappeler que par votre politique de démission et d’aplatissement, les ressources naturelles dont regorge notre continent ne nous servent à rien et sont en réalité dans le portefeuille, au propre comme au figuré, des sociétés privées étrangères ? La famine et les crises alimentaires à répétitions, les maladies et l’analphabétisme, la guerre et ces maux d’un autre temps, sont aujourd’hui le lot quotidien des populations africaines.

Nous, organisations sociales signataires de cette lettre, vous appelons à rompre de manière radicale avec toutes ces politiques qui ont échoué et qui condamnent notre continent à rester au dernier rang de l’humanité. Ce ne serait même pas du courage, mais du bon sens et de la lucidité. Ce sont le bien-être des populations et le progrès de nos sociétés qui doivent être au cœur de vos préoccupations et des alternatives à mettre en place de manière urgente. C’est pourquoi nous vous demandons, plus, nous exigeons de vous notamment de :

-  Répudier la dette externe publique ;

-  Mettre en place des audits de toutes les dettes des pays africains,

-  Mettre en place toutes les initiatives visant à rapatrier tous les biens mal acquis expatriés à l’Etranger par les chefs d’Etat et dirigeants corrompus,

-  Stopper la privatisation des services publics et de renationaliser les secteurs stratégiques tels que les ressources naturelles, l’eau, l’électricité, la finance, la santé et l’éducation,

-  Supprimer toutes les exonérations fiscales aux entreprises du secteur des énergies fossiles et nucléaires,

-  Investir massivement dans les secteurs de l’éducation, la santé, les transports publics et tous les autres besoins sociaux de base,

-  Suspendre toutes les négociations d’accords bilatéraux de libre-échange et des APE entre l’UE et les pays ACP,

-  Interdire toute spéculation sur les produits alimentaires de base et subventionner l’agriculture,

-  Promouvoir des stratégies agricoles visant la souveraineté alimentaire,

-  Contrôler et/ou subventionner le prix des denrées de base,

-  Réduire radicalement les dépenses militaires et utiliser ces ressources pour développer des emplois de qualité.

La conjoncture économique et financière régionale et internationale actuelle est favorable pour avancer concrètement sur cette voie, mais il se peut qu’elle ne dure pas. Nous espérons que vous saurez vous saisir de cette chance historique pour vous engager dans la seule politique qui vaille : celle de la construction du progrès et du développement endogène en Afrique et de la résistance aux politiques néolibérales qui amplifient la pauvreté et la misère de nos peuples.

Nous vous prions d’agréer, Madame et Messieurs, l’expression de nos salutations distinguées, mais fermes

Signataires,

Organisations :

  Afrique :

Bénin : CADD ( Cercle d’Auto promotion du Développement Durable - CADTM International) ; CCFD ( Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement)

Congo Brazzaville : SOLIDAIRES - CADTM Pointe-Noire signe ; Compagnie Culturelle NDUNZI

Côte d’Ivoire : ROAD/ FNDP

Mali : CAD- Mali ; AP-Mali (Agence contre la Pauvreté) ; RDL-AFEF (Réseau pour le Développement Local et l’Auto promotion de la Femme, de l’ Enfants et de la Famille)

Maroc : ATTAC MAROC

Niger : RNDD (Réseau National Dette et Développement) ; SNAD (Syndicat National des Agents des Douanes)

RDC : COFAS Sud-Kivu (Conseil des organisations des femmes agissant en synergie) ; CADTM Lubumbashi ; NAD (Nouvelles Alternatives pour le développement) ; GRAPR (Groupe de Réflexion et d’Action pour la Promotion Rurale)

Togo : ATTAC TOGO

Tunisie : RAID ATTAC TUNISIE - CADTM International

    Amerique  :

Argentine : EDI/UBA

Brésil : MST ; Intersindical ; UNE ; PVC ; UFRGS ; C. MAIOR ; UNDB Brasil ; CESUPA-BRA ; FEAPA-BRA ; VJCC ; Semagri ; Associaçao ngômhrôrôkrê ; MST/PÁ ; MMC ; SESPA ; Santa Casa ; MST/CDVDH ; MAB/PJR ; PJ ; MPC/Resistencia ; RC Resistencia FM ; RC Palmares FM ; MAB-Tuc-PA ; MAB ; SINTRAF ; CDVDH - Acailandia ; Sec. Combatee Raécismo PT/MA ; Imprensa ; CAPOEIRA ; Teatro do Oprmido ; PJR ; PJR/PJ ; MTM ; SEMATUK-SF.Xngar ; Resistencia ; MCP ; FEAB ; TDBP ; Consulta Popular ; UEPA ; ABEEF ; jornal ; MTM-Movimento da garimpeyo n. ; UJCC ; CDVDH - Bon Jesus - MA ; CDVDH ; PSOL/CST ; PASCOM ; Instituto Trabalho Vivo ; Trabalho Viva ; Resistencia FM

Canada : Uni-Alter Canada

Colombie : Partido Comunista

Cuba : ANAP

Equateur : Colectivo Feminista CADTM

Haïti : Institut Culturel Karl Levèque

Mexique : AJCOS

USA : ISO/USA ; DRUM/GGJ ; APEN ; Detroiters working for environmental Justice ; United Students against Sweatshops ; Venderos Ambulantes Vamos Unidos

Venezuela : Parlatino ; AFINCO-IALA Asie :

India : ICS/India

Japon : Attac Japan

Europe :

Belgique : CADTM Belgique

Espagne : Cordoba Solidaria ; Soldepaz Pachakuti

France : Les Alternatifs ; CADTM France ; Educagri ; Mateo Posada ; ATTAC France ; ADM France

Italie : Associazione per la decrescita  

  Individus :

  Afrique :   Afrique du Sud : Amilcar Patol ; Wilhelmina Troul ; Brian Ashley

Angola : Placido K. Kwango

Bénin : Emilie Atchaka ; Fernand Koko

Cameroun : Gisèle Tadongmo Achouakong

Côte d’Ivoire : Solange Kone ; Daouda Esse Achille

Congo Brazaville : Jean-Victor Lemvo ; Alain Didié Cyriaque Louganana ; Clotaire Koussouma 

Maroc : Jawad Moustakbal

Mali : Barry Aminata Toure ; Djénébou Sidibé RDC : Adèle Safi Kagarabi ; Luc Mukendi ; Victor Nzuzi ; Yvonne Ngoyi ; Mbuji Mayi

Tanzanie : Rogate R. Mshana

Togo : Abi Samir

Tunisie : Fathi Chamkhi

  Amerique :  

Argentine : Ciara Algranam ; Claudio Katz ; Lucrecia Wagner ; Celim Rudugur ; Claudia Kord ; Emilio Taddei ; Jose Seoane ; Adriana Galindez.

Brésil : Josinar ; Silvia Maria ; Jhiago F. de Castio ; Rodrigo D’ondura ; Luciana Pontes ; Douglas A.G. Simad ; Alcilene de Sousa Farias ; Manoel Pereira de Araujo ; Cristina Frindade Furtado Mendes ; Anna Caroline Hers de Almerda ; Rafaela Seixas Fontes ; Isis Margalho ; Julia le blimaco ; Nadia Gebara ; Robin Sireveski ; Bruno ; Maria Ceci Misoczky ; Bernardo Kucinski ; Andreia Alver Erdmann ; Fernanda Feil ; Mariana Ferron ; Claudinei Souza ; Roosevelt N. Brasil do Carmo ; Mariana Almeida Prado Faga ; Tiago Cortez Moreira Llourado ; Karen Karolyna Silva Rocha ; Kerssia Silva ; Merssia Natalia Silva Cruz ; José Sugusdu ; Girlan P. Silva ; Maria de Fatima Novais ; Valdemin de Oliveira ; Ykaty-x Kayapó ; Pykatire kaiapó ; Gilmar Barros ; Laodicúa Nunes Vieira ; Rozilene Gomes ; Jane Silva ; Ayala Ferriera ; Risângela Neres ; Caroline Lante Araùjo ; Cacilda Vara Silva ; Naldia Ma Torres de Leima ; Haully Cristina Alencar ; Santa Isabel Mosquita ; Asselia Pio Araijo ; Daiane de Andrade ; Odivar Rabeiro ; Dciama Mendes ; Sibreia E. Castro ; Ana Clivia ; Regeane Fuedes ; Edmas ;Shilsey Fayal ; Tatiane Pontes ; Edna Maria ; Mejjuaj ; Shirley ; Josineia Silva Reis ; Elias V.S. ; Fransisco A.C.de Oliveira ; Joana Ghagas ; Giselle Cardaso ; Socorro Rodrigues ; Amanda Soares Karleny Santos ; Joana C. Iropes ; Valdir Souza Filto ; Francisco B. dos Santo ; Antonio Jercas dos Santo ; José Reginaldo Vasconcelos ; José Cicero ; Inez Cardoso ; Karima Santos ; Carlos Cleyton Ramos Poura ; Nonnato Masson ; Nonato Chocolate ; Emerson Marino ; Rogério Xasley ; Adriano ; Gessiane Silva ; Sirlene Silva de nil ; Nubiane Amaral ; Eduvaldo Silva Loùdo ; Anderson S. Oliveira ; Alix Kulvin P. da Paz ; Jeovanes Andrade ; Diego Olieze Nascimento ; Fernanda Terezinha ; Valdir Santana ; Nribia Espendula ; Tascisia Valeria F. de nordes ; Claudenir Gomes da Silva ; Ednelzon Santana ; William Rodrigues ; Sebastiao Sousa Moreira ; Gilberto Gomes Amare ; Helder de Jesus Avantes ; Vicente A. de Parla ; Jose Reis ; Rosilene Gareia ; Ducas Manaças ; Ma Ruth Manaças ; Moizis Ferriera ; A. Doriomar ; C.A.S. Sousa ; Ana Carla Lpopez ; Vander Junior ; Nina Abigail C. Cuz ; Dilma Ferreira Silva ; Warlau Danoseno ; Adima F. Monteiro ; Altobelly R. Lima ; Antonio Albertoc. Pimentil ; Alberdam R.P.L. Santiago ; Sergio Chêne ; Raissa Chêne ; Sandoval da Silva ; Etevalde Arantes ; Dejalni Ferriera ; Alan Jose da Cru Anantes ; R. de Sausa ; Geovany Leite dos Remedios ; Maria Garete ; Maria Wivina loopes ; Natal da Silva Santos ; Miriam Farias da Silva ; Laeticîa Viana Silva ; Fabricio Cariacolo ; Lenilde de A. Aranjo ; Maria Raimunda Cesar de S. ; Marco ; Roseane L. Saralva ; Mauricio Batista Luna ; Izabela de F. Mendes ; Gracofaial ; Carmen L.W. Morem ; Patricia Nunes ;Rosevildo ; Roberto Carlos Figueiredo ; Poulo Robsov Guemresmo Pogzermy ; Mariana Alves ; Wesley Silva dos Santos ; Renner Ferreira dos Santos ; Francisco dos chagos ; Ezelvina souza Barbosa ; Rosangela A. dos Reis ; Katia S.S. Januôrio ; Guimuson do Carme ; Branete S. Nasamento ; Bruno S. Silva ; Gildean S. Queiroz ; Geovane de M. Santos ; Paula Perura ; Matheus Sousza ; Fabislei Lima da Concricao ; Evania Vieira das ; Jean Carlos Dwarte da Silva ; Alderina Alves Oliveiro ; Miriam A. Frilosa ; Fabiana Lima do Nascimento ; Patricia Nakata ; Agnes A. Santos ; Patricia Barbosa Nunes ; Rey Rose ; Carlos Biah ; Rosa Maria Afues Arruda ; Jacileide da S. Sousa ; José Metista Silva ; Welson Alberto Oliveira ; Sandro Barbosa ; Silvia Campos ; Rodrick Minja.

Canada : Adrian Profitos

Colombie : Ingrid Mowerman ; Oscar Rodriguez

Cuba : Pasco Peeru Ercab

Equateur : Blanca Chancosa ; Osualdo Leon ; Cecilia Velasque ; Margarita Aguinaga ; Aurora Doloso

Haiti : Marc Arthur Fils Aimé

Mexique : Angelo Martinez ; Miguel Concha Malo ; Alberto Hernandez-Lemus

Pérou : Giancarlo Castiglione G ; Rodrigo Carpio ; Miguel Pavaurs

Philippines : Athena Peralta

USA : Lee Sustar ; Rocio S. Valerio ; Monami Maulik ; Timmy Lu ; Sandra Yu ; Salma Mirza ; Maria Peidad Cano

Venezuela : Rafael C. Flores ; Edis Vielma Sosa

Asie :

Inde : Sushovan Dhar ; William Stanley ; Sailesh Chakravarty

Japon : Hiroaki Ishizuka ; Taro Mochizuki ; Ikeda Ryovi ; Harada Keiko ; Yoko Akimoto

Nepal : Sarita Meupare

Pakistan : Abdul Khalia ; Bushra Khalia

  Europe :

Allemagne : Lisa Buhl

Belgique : Olivier Bonfond ; Renaud Vivien ; Stéphanie Jacquemont ; François Houtart ; Michel Visart ; Myriam Bourgy

Espagne : Alicia Gonzales Sosa ; Ang Garcia

France : Philippe Chooteau ; Mathieu Colloghan ; Claude Quemar ; Patrice Lallemand ; Christophe Pinard ; Annie Gesuier ; Erika Girault ; Marie-Paule Fristot ; Pascale Juteau Italie : Roberto Musacchio ; Auretta Pini ; Gianni Tamino ; Elisa Garino

Pologne : Monika Linkowska

Portugal : Alipio de Freitas ; Maria Guadalupe Magallas

Suisse : Paolo Gilardi

Turquie : Yildiz Temürtürkan



 

Programme de la troisième APC

Posté le 17 novembre 2005 par Administrateur(écrit le 21 février 2004)

Thèmes de l’Assemblée des Peuples des Caraïbes : lutte contre la pauvrete et les catastrophes écologiques

Posté le 17 novembre 2005 par Administrateur(écrit le 21 février 2003)

Lancement officiel de la Troisième Assemblée des Peuples de la Caraïbe

Posté le 17 novembre 2005 par Administrateur(écrit le 21 février 2003)

Lansman IIIzyem Asanble Pep Karayib

Posté le 17 novembre 2005 par Administrateur(écrit le 21 février 2003)

L’historique de l’APC en Haïti

Posté le 17 novembre 2005 par Administrateur(écrit le 21 février 2003)

 

Démysthifier les Institutions de micro-finance

Posté le 8 septembre 2014

Mouvman patriyotik demokratik popilè (MPDP) yon nouvo zouti politik

Posté le 8 septembre 2014

Le gouvernement livre au capital impérialiste 83 % des ressources pétrolières appartenant au peuple mexicain

Posté le 5 septembre 2014

Courriers d’Haïti... Incendies et vases communiquants 22 août 2014

Posté le 28 août 2014

American Curios (La Jornada)

Posté le 26 août 2014

PROGRAMME ETASUNIEN DE DESTABILISATION CONTRE LES MEDECINS CUBAINS

Posté le 25 août 2014

Cuba, un modèle selon l’Organisation mondiale de la santé

Posté le 7 août 2014

IN DEFENSE OF PALESTINE

Posté le 7 août 2014

EN DEFENSA DE PALESTINA

Posté le 7 août 2014

Comment l’aide au développement se privatise au profit des grandes multinationales

Posté le 21 juillet 2014

 
 

Tous droits réservés © PAPDA 2005

URL ancien site (archives): www.rehred-haiti.net/membres/papda/ancien

Site réalisé par la PAPDA

Utilisation de SPIP, logiciel libre distribué sous license GPL

Hébergement chez Alternatives Canada


Enhance your browsing experience: Get Firefox