PAPDA

Plateforme Haïtienne de Plaidoyer pour un Développement Alternatif

   


Home - PAPDA

La PAPDA dénonce les violations perpétrées contre l’agronome Franck St Jean retenu sans motifs au Commissariat de Delmas 62 sur ordre de maître Claudy Gassant et contre toutes les violations des libertés individuelles des citoyens haïtiens

Le Bureau Exécutif de la PAPDA tient à informer la population haïtienne au sujet d’un regrettable incident survenu le dimanche 25 novembre 2007 qui a affecté l’un de ses cadres l’agronome Franck St-Jean

Posté le 8 décembre 2007 par Ricot Jean Pierre

En effet le dimanche 25 novembre 2007 aux environs de 8h30 am alors que l’agronome Franck St Jean descendait la route de Delmas à hauteur de Delmas 60, au volant de sa voiture et accompagné de sa femme il a été brusquement dépassé par un véhicule officiel qui l’a contraint à s’arrêter. Trois hommes lourdement armés sortant d’un autre véhicule se sont approchés lui intimant l’ordre de leur remettre les titres de propriété de la voiture. Ils ont apporté les papiers à leur patron assis dans le véhicule officiel qui a alors donné l’ordre d’accompagner Franck St Jean et sa femme au Commissariat le plus proche et de les placer en garde à vue. Les papiers du véhicule ont été remis à l’officier du jour du Commissariat de Delmas 62. Celui-ci, fort embarrassé, à demander à Franck St Jean et sa femme de s’installer sur la galerie du Commissariat n’ayant aucune information justifiant une quelconque garde à vue. En effet la voiture officielle - qui plus tard sera identifiée comme étant celle du Commissaire du Gouvernement Maître Claudy Gassant - a laissé les lieux sans rien expliquer aux responsables du Commissariat de Delmas 62 sur les motifs de sa décision.

La coordination de SOFA s’est immédiatement rendue sur les lieux de même que des responsables de la PAPDA, du RNDDH et quelques hommes de lois pour exiger la libération immédiate de l’agronome Franck St Jean. Rappelons que la SOFA est une des organisations membres de la PAPDA. Plus d’une cinquantaine de militantes des trois branches de la SOFA qui étaient en réunion en Assemblée Générale ce dimanche non loin du Commissariat s’apprêtaient aussi à manifester leur indignation. Nous profitons de cette occasion pour saluer la vigilance et la prompte réaction des militantes de la SOFA qui a sans doute évité à notre collaborateur de rester plus longtemps retenu sans motif au Commissariat de Delmas 62. Nous remercions aussi les cadres du RNDDH qui se sont immédiatement mobilisés sur le dossier. Vers les 10h30 am le véhicule de Maître Claudy Gassant revenait sur les lieux donnant l’ordre de libérer les deux personnes retenues en garde a vue sans présenter d’excuses et sans aucune explication sur les motifs de son geste. Devant de tels agissements arbitraires d’un Commissaire du Gouvernement, il est donc, à se demander qu’adviendrait-il d’un citoyen /citoyenne sans renommée ou sans défense ?

Le Bureau Exécutif de la PAPDA dénonce cet incident qui constitue une violation grave des libertés individuelles. Les citoyens et citoyennes doivent pouvoir circuler en toute quiétude sans être exposé aux décisions fantaisistes et arbitraires des « chefs puissants du moment ». Nous devons résolument rompre avec ces pratiques qui rappellent étrangement le temps révolu des dictatures et contre lesquelles le Peuple haïtien s’est inlassablement dressé. Soulignons que des cas similaires nous ont été rapportés au cours des dernières semaines ce qui révèle une inquiétante dérive.

Monsieur St Jean a été conduit par des policiers lourdement armés au Commissariat de Delmas 62. Tous les témoins de la scène ont dû penser, comme le révèlent des témoignages que nous avons obtenus, qu’il était un dangereux bandit recherché par la Police. C’est un fait particulièrement grave qui met en cause la réputation d’un agronome honnête qui, depuis ses études achevées à Cuba en 1996, met ses compétences au service des organisations paysannes de notre pays. C’est un affront inacceptable et injuste. L’agronome Franck St Jean, qui travaille à la PAPDA depuis l’année 1997, dirige actuellement le programme de plaidoyer pour la souveraineté alimentaire au sein de notre Bureau Exécutif.

Franck St Jean n’a commis aucun délit justifiant une quelconque sanction. Si le Commissaire du Gouvernement lui reprochait des erreurs ou des violations des règlements de la circulation ce sont des faits qui relèvent des policiers du Service de la Circulation et qui en aucun cas ne peuvent être jugés par un Commissaire du Gouvernement.

Voilà donc qu’un honnête citoyen a été privé de sa liberté pendant plus de 2 heures à la suite d’une décision arbitraire et d’un abus de pouvoir du Commissaire Gassant.

La PAPDA condamne cet incident et demande au Commissaire Gassant de cesser de commettre des actes de cette nature qui ne font que ternir le noble et nécessaire travail de lutte contre la corruption et l’impunité qu’il a mené jusqu’ici avec courage et détermination.

Nous demandons aux autorités judiciaires et aux responsables du Ministère de la Justice de veiller à ce que de telles violations ne se reproduisent pas. Le respect des Lois doit être la boussole dans la lutte contre l’impunité et les injustices. Les abus et les excès commis doivent être sanctionnés quelque soit leur auteur.

La PAPDA demande à la population de rester vigilante et de se mobiliser contre tous les abus quelque soit leur origine.

Nous souhaitons aussi que la population soit plus active dans la lutte contre la corruption menée par le Parquet que nous appuyons et qui devrait d’ailleurs aller beaucoup plus loin en recherchant les causes profondes et la chaîne de culpabilité de cette corruption qui gangrène notre société.

Nous demandons à tous les réseaux d’organisations citoyennes de suivre l’exemple de la SOFA et du RNDDH. Nous nous réservons le droit de saisir les autorités compétentes afin que lumière soit faite sur cette inacceptable situation.



 

Mort de Norman Girvan : Une perte cruelle pour Haïti et la Caraïbe

Posté le 14 avril 2014 par Camille Chalmers

Jacques Roumain et l’occupation

Posté le 2 décembre 2007 par Camille Chalmers

VOEUX ET REMERCIEMENTS DE LA PAPDA

Posté le 5 janvier 2006 par Ricot Jean Pierre

RECONNAISSANCE POSTHUME DU TRAVAIL ACCOMPLI PAR DEUX MILITANTS

Posté le 31 décembre 2005 par Ricot Jean Pierre

Présentation de la PAPDA

Posté le 12 novembre 2005 par Administrateur

 

Deklarasyon òganizasyon peyizan, òganizasyon popilè, òganizasyon fanm elatriye sou enpòtasyon pistach Blan Meriken yo

Posté le 25 juillet 2016

Conférence-débat sur le Droit à la terre et la souveraineté alimentaire en Haïti, Mardi 31 Mai 2016, FANNY VILLA, 8h30-3h30

Posté le 20 mai 2016

Note de presse sur le don des 500 tonnes métriques de pistache de la USDA

Posté le 14 avril 2016

La "DOUCEUR" GRAND MARNIER : Des acquis gagnés de hautes luttes !

Posté le 13 avril 2015

Enquête sur le harcèlement sexuel en milieu du travail en Haïti

Posté le 26 mars 2015

Konferans-deba sou kesyon tè a nan peyi d Ayiti, 16 Oktòb 2014

Posté le 2 octobre 2014

Note de presse de la PAPDA sur la MINUSTAH et les déclarations de Mme Sandra HONORÉ

Posté le 19 septembre 2014

Cahiers de revendications paysannes du Grand Nord

Posté le 2 avril 2014

Budget national et secteur agricole : Etranglement ou disparition de la petite paysannerie

Posté le 13 mars 2014

Concours de texte : "Construire avec et pour les jeunes"

Posté le 4 avril 2011

 
 

Tous droits réservés © PAPDA 2005

URL ancien site (archives): www.rehred-haiti.net/membres/papda/ancien

Site réalisé par la PAPDA

Utilisation de SPIP, logiciel libre distribué sous license GPL

Hébergement chez Alternatives Canada


Enhance your browsing experience: Get Firefox