PAPDA

Plateforme Haïtienne de Plaidoyer pour un Développement Alternatif

   


Home - Souveraineté alimentaire - Agriculture écologique

La détermination paysanne à lutter contre l’agriculture industrielle et en faveur de l’agriculture familiale

Par AlterPresse

Posté le 7 juillet 2014 par

Les paysans ont affiché leur ferme détermination à lutter contre l’agriculture industrielle et en faveur de l’agriculture paysanne lors d’une série d’activités organisées les 4 et 5 juin par le Mouvement paysan Papaye (Mpp), dans la localité du même nom près de Hinche, (128 kilomètres à l’est de la capitale).

Réalisées à l’occasion de la journée internationale de l’environnement (5 juin), les activités se sont déroulées sous le thème « Tè, semans natif natal, anviwonman se chemen lavi » (en français : « Terres, semences natives, environnement : tel est le chemin de la vie »).


L’idée pour le Mpp, qui a reçu plusieurs dizaines d’invités, était de sensibiliser la communauté paysanne sur les mécanismes à mettre en place pour la sauvegarde de la production nationale face aux assauts de grandes compagnies transnationales, plus intéressées, selon l’organisation, à détruire la planète.

« Aba Monsanto, non aux semences hybrides, vive l’agriculture paysanne, vive l’agro-écologie, non à la production de l’agrocarburant, vive une Haïti souveraine » sont quelques-uns des slogans qui ont été inscrits sur des pancartes dans le cadre d’un sketch.

Les organisateurs ont voulu faire part des actions que les organisations paysannes comptent mettre en œuvre pour libérer le pays des produits de consommation importés souvent dangereux pour la santé, tels les cubes de bouillon de poulet ou encore les semences hybrides.

(JPG) Ils ont profité pour critiquer les grandes organisations internationales comme le Fonds monétaire internationale (Fmi), la Banque Mondiale, la Mission des Nations Unies pour la stabilisation d’Haïti (Minustah) et l’Organisation mondiale du commerce (Omc).

Les bienfaits de l’agriculture paysanne ont été soulignés à travers une foire axée sur la biodiversité, où ont été exposées des plantules, des plantes médicinales, des semences locales. L’agriculture paysanne est considérée comme le véritable moteur pour sauver l’environnement.

Le porte-parole du Mpp, Chavannes Jean-Baptiste, a indiqué que l’initiative de son organisation s’insère dans une campagne de la Via Campesina, un mouvement paysan international qui regroupe près de 185 organisations dans près de 80 pays.

Trois organisations locales sont membres de la plateforme Via Campesina : le Mpp, l’organisation « Tèt kole ti peyizan » (Union des petits paysans) et le Mouvement paysan national du congrès de Papaye (Mpnkp).

Des engagements pour l’avenir

Les trois organisations ont signé une déclaration conjointe, dans laquelle elles s’engagent à « travailler ensemble pour créer plus d’unité entre les organisations paysannes du pays, ainsi que toutes les organisations qui veulent la souveraineté alimentaire, pour défendre les terres qui se trouvent entre les mains des paysans et lutter en faveur d’une réforme agraire intégrale le plus vite possible ».(JPG)

« Les semences ne doivent pas être des marchandises, parce que les semences portent les germes de la vie. La vie n’est pas à vendre », lit-on dans cette déclaration conjointe.

Elles demandent au gouvernement haïtien, dirigé par Laurent Salvador Lamothe, « de stopper tout projet visant l’accaparement des terres du pays, d’arrêter de faire de la démagogie avec l’environnement du pays (...), d’arrêter de se moquer de la production agricole et de la protection de l’environnement, alors que le budget de ces branches diminue ».

Elles exigent que l’Etat haïtien mette 20% des ressources dans la production agricole familiale agro-écologique et prenne des dispositions pour la protection de l’environnement.

Source : AlterPresse



 

¿La agricultura campesina y ecológica puede alimentar al mundo ?

Posté le 23 mai 2014 par PAPDA

« On peut nourrir 10 milliards d’humains en bio sans défricher un hectare »

Posté le 20 avril 2013 par PAPDA

Crise environnementale/ Négociation sur changement climatique - Position des mouvements sociaux haïtiens

Posté le 12 décembre 2011 par

Declaración Final de II Encuentro Continental de Formadoras y Formadores Agroecológicos

Posté le 9 août 2011 par PAPDA

Dènyè piblikasyon PAPDA : Zouti Peyizan

Posté le 8 février 2011 par

Promotion de la production agricole biologique à travers des échanges, des formations et des recherches entre des organisations paysannes haïtiennes et des cadres étrangers

Posté le 29 janvier 2008 par Franck Saint Jean

 
 
 

Tous droits réservés © PAPDA 2005

URL ancien site (archives): www.rehred-haiti.net/membres/papda/ancien

Site réalisé par la PAPDA

Utilisation de SPIP, logiciel libre distribué sous license GPL

Hébergement chez Alternatives Canada


Enhance your browsing experience: Get Firefox